Je suis venue au monde à Wavre, en Brabant wal­lon ; j’ai grandi à Kain, en Hainaut où s’enracinaient mes deux familles. Étudiante à Louvain, provisoire­ment installée à Douai, dans le nord de la France, puis à Liège, je suis revenue à Froyennes (Tournai). J’aime ces paysages à taille humaine, ce climat tem­péré. Je me suis saoulée d’herbe, d’arbres, d’eau et de vent, de ciels vastes et mouvants. Sans négliger la mer du Nord ni les Fagnes ni les villes fières.
S’est développée la conscience de vivre dans un pays aux frontières étriquées stimulant le désir de voyager, d’explorer, d’oser. D’être d’un royaume qui compose avec trois peuples aux mœurs et langues dif­férentes, marqué par la modestie et l’autodérision. Si j’aime bouger, aller loin, franchir frontières et océans, me frotter à d’autres cultures, je n’en reste pas moins et résolument femme d’ichi, comme on dit en picard. Je suis partie prenante de l’Eurométropole Courtrai, Lille, Tournai.


Bibliographie chez Ker

Chez Ker, elle a publié un volume dans la collection Belgiques.


© Xavier Ménard 2021